MEIDOUM EGYPTIS


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La conteuse d'à coté

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Crousti
Diplômé de Doum
avatar

Nombre de messages : 282
Date d'inscription : 21/05/2008

MessageSujet: La conteuse d'à coté   Sam 6 Sep 2008 - 12:24

La taverne de Meidoum s'anime lorsque la nuit est tombée... Je vous situe le contexte.

Il est environ 1h15 lorsque Lotilia nous rend une visite comme chaque soir pour nous souhaiter la bonne nuit. En arrivant, ele découvre notre jeune toto. Apres une rapide explication du personnage, je lui explique la difficulté de mettre ce petit gars au lit... beaucoup d'essais vains, surtout quand Marie n'est pas la. et c'est là que Lotilia va bousculer la soirée d'une idée fabuleuse....

Citation :
Lotilia dit à Crousti (01:36): et si on lui racontais une histoire?, une belle histoire bien écrite avec des jolis mots? Smile
Crousti dit à Lotilia (01:37): oh oui, raconte lui une histoire
Lotilia dit à Crousti (01:37): ou la la mince alors!
Lotilia dit à Crousti (01:37): j'ai eu une trop mauvaise idée! Very Happy
Lotilia dit à Crousti (01:37): maintenant c'est moi qui suis de corvée! o~(

Et voilà, l'idée lancée, trop tard pour se raviser... la voila donc partie sur un thème: Un jeune pêcheur du Nil..

Sans plus tarder, entrez dans la magie dont nous avons étés témoins.... Loti partie dans une très chouette histoire et le jeune toto harponné par les phrases qui s'enchainaient sous ses yeux.


Il était une fois un petit pêcheur qui avait bien du mal à gagner sa vie..il habitait dans une pauvre cabane sur le bord du Nil. Sa femme était jeune et avait déjà mis au monde deux enfants. D'autre part, elle était enceinte et donc en attendait un troisième. Le pêcheur, avait donc bien du mal à nourrir par sa simple pêche sa famille sans cesse grandissante ! Mais vaillamment, il partait tous les matins avec sa barque et son filet, demander au Nil que sa pêche fut bonne.

Toutes les semaines, il se rendait également au temple pour prier le Dieu du Fleuve Sacré. Il tentait de trouver des offrandes dignes de ce nom au Dieu, mais ce dernier ne semblait jamais satisfait de ses offrandes, et chaque jour, le pêcheur revenait toujours avec quelques poissons qu'il vendait au marché, Avec l'argent qu'il récupérait, il pouvait s'acheter plus de miches de pain et des lentilles pour nourrir sa famille. Les poissons étaient une denrée bien trop chère pour qu'il se permettent d'en consommer lui-même. Les autres pêcheurs, eux, semblaient avoir plus de chance... Et d'autre part, ils avaient tous un lopin de terre, aussi petit soit-il, qui leur permettait, les mauvais jours de pêche, de pouvoir vivre de leur récolte également. Seulement notre pauvre pêcheur avait été déshérité pour une bêtise qu'il avait fait dans sa jeunesse... Et il avait dû épouser une des dernières femmes qui restait à marier de son village. En réalité, elle n'avait jamais été considérée comme faisant parti du village, c'était une étrangère, elle avait pourtant tout fait pour se faire intégrer, rendu des services divers au village, alors qu'elle était déjà exploitée par sa famille adoptive

Le pêcheur dans sa jeunesse, n'avait jamais voulu travailler aussi bien que les autres, il trouvait toujours le moyen de déjouer les tours, déroger aux règles et influencer les autres pour qu'ils fassent son travail à sa place. Et c'est alors que connu en tant que fainéant, aucune famille n'avait voulu lui donner leur fille : Comment peut-on espérer avoir une vie, fonder une famille, ou ne serait-ce qu'avoir suffisamment à manger pour soit, si l'on ne travaille pas ?

La nature est assez bonne pour donner des plantes et des animaux aux hommes à manger, mais encore faut-il persévérer un peu afin de les attraper, de les cuisiner !

toto dit à (01:57): oui

Lotilia dit à (01:58):
Or lorsque les parents du pêcheur sont morts, le pêcheur s'était trouvé tout seul à vivre, il n'avait jamais appris à cultiver la terre, parce qu'il trouvait que c'était trop fatiguant et pas digne d'un homme comme lui, ce n'était pas par faute de volonté pourtant que son père avait maintes fois tenté de lui faire apprendre mais le jeune pêcheur têtu s'était toujours bien gardé de ne rien retenir, préférant flâner à sa guise parmi ses pensées et ses jeux... ah ça les jeux il aimait ça ! Il retrouvait tous les soirs plusieurs autres de ses copains, et ils passaient leur soirée et leur nuit à veiller ensemble. C'est donc ainsi que le pêcheur, après le décès de ses parents, s'est retrouvé seul à devoir s'occuper de lui-même

*** (02:03):Bienvenue au salon Meidoum, 3ladiel

Lotilia dit à (02:04):
Heureusement, il avait tout de même appri à pêcher, parce que c'était la seule activité qui lui permettait de sentir grandir en lui un brin de joie, une excitation à sentir les vents fous ébouriffier ses cheveux!

3ladiel dit à (02:04): kikoo
toto dit à (02:04): mai chut tu entre en plein histoir!

Lotilia dit à (02:05):
C'est grâce à sa pêche qu'il arrivait à se nourrir, mais un homme seul ne fait pas office très longtemps en ces temps anciens.. il se devait à tout prix de trouver une femme...

C'est ainsi qu'avec une grande difficulté il réussit finalement à épouser la singulière mais tout de même charmante étrangère du village, la seule dont les parents avait fini par accepter l'offrande du pêcheur. En effet, le pêcheur connaissait habilement comment influencer les gens, justement par sa volonté si forte de ne rien faire !

Seulement... le pêcheur se rendit vite compte que sa simple pêche ne suffisait pas à nourrir sa femme, lui même et ses enfants ! Il avait beau supplier les Dieux, comme il savait si bien parler aux hommes de faire attirer les poissons à son filet !


Ô Grand Dieu de la pêche et du fleuve Sacré!
Veuillez accepter ces maigres offrandes que mes mains ont pu t'apporter
Daignez prendre pitié de cet humble être que je suis
Et c'est sans vos précieux dons que je me languis
Que ma femme et mes enfants souffrent


c'est en ces termes ou d'autres semblables que le pêcheur s'adressait aux Dieux

toto dit à (02:13): snif, cé triste

Lotilia dit à (02:13):
Seulement, le Dieu du Fleuve, Hâpy, ne succombait guère au chantage de ce charlatant, il dénigrait ce voleur, ce fainéant, cette sangsue des dons que le Fleuve pouvait lui apporter ! Voulant cesser cette vie misérable, alors que le pêcheur était parti sur le Fleuve, Hapy fit subitement changer le temps. Le vent souleva des vagues du fleuve habituellement paisible, empli son bateau d'eau ! Le pêcheur ne pouvait plus tenir dans son bateau. Il n'avait pas eu le temps de pouvoir revenir à terre avant que son bateau coulait... Il était à la merci des Dieux

Seulement, le dieu Thot des scribes et de la sagesse, trouva bien injuste le sort que Hapy destinait si brutalement au pêcheur simplement par emportement. D'autre part, il pensait que le pêcheur, aussi fainéant soit-il, pouvait avoir tout de même quelque vertus... Il décida d'essayer d'aider le pêcheur à trouver sa voie... Mais tout d'abord, il fallait qu'il le sauve des griffes de Hapy

Le pêcheur tombé du bateau, coulait donc au fond du Fleuve qui avait été tant infertile pour lui.... Il était en train de perdre connaissance, et les crocodiles du Nil commençaient déjà à se diriger vers son appétissante odeur...

Thot devait réagir au plus vite ! Or, il se trouvait qu'un autre bateau de pêcheur, beaucoup plus gros et qui avait pu résister à la fureur du Dieu Hapy, avait également été pris par la tempête. Thot donna la lumière aux pêcheurs de ce bateau, leur faisant voir où était tombé le pêcheur. Un des marins avait vu la chute, et, après en avoir averti l'équipage, tous se mirent en mesure de sauver la victime. Par malheur, toutes les bouées de secours avaient été balayées par les flots. Comme seule possibilité pour ramener le pêcheur, ils utilisèrent donc leur filet de pêche !

toto dit à (02:27): je vai pleuré snif

Lotilia dit à (02:27):
La tempête s'étant relativement calmée, ils arrivèrent à lancer convenablement le filet et c'est ainsi qu'ils récupérèrent le pêcheur, inconscient, parmi d'autres débris qui étaient sur le fond.

Lorsque le pêcheur se réveilla, il se trouva dans une pièce à la lumière tamisée par l'ombrage des arbres au-dehors. Les murs reflétaient cette douce lumière et des échos des différents tons sables dont étaient enduits les murs. C'était une atmosphère apaisante qui enveloppait le lieu

C'est alors qu'une personne vêtue d'une longue toge s'approcha du pêcheur qui se remettait de son évanouissement

- Bonjour Amaron, comment vous sentez-vous ? Je suis Epais, un prêtre de ce temple

Amaron, le pêcheur, ne se souvenait plus exactement de ce qui s'était passé, ni pourquoi il se trouvait en ce lieu, il ne fut pas capable de répondre

- Vous avez bien dormi et vous devez avoir faim après ce long périple. Heureusement qu'un membre de l'équipage d'un bateau de pêche vous a retrouvé à temps, sinon je crois bien que vous auriez été perdu

Le prêtre lui apporta alors un plateau garni d'un plat chaud. Les images de l'évènement, et la peur au ventre qu'il avait ressentie se refirent présentes dans la mémoire du pêcheur, il blêmi à l'idée qu'il aurait pu avoir quitté ce monde.

il remercia le prêtre et mangea avec empressement le plat qui lui était servi, se rendant effectivement compte de sa faim, C'est alors qu'il prit conscience que sa femme et ses enfants devaient avoir aussi faim que lui ! Mais maintenant que son bateau était en pièce, comment allait-il pouvoir subvenir à sa famille ? Il fit part de ses inquiétudes au prêtre, ne sachant plus vers qui se tourner, puisque les Dieux semblaient l'avoir abandonné.

Or Thot avait justement averti en songe le prêtre, qu'il fallait donner une chance au pêcheur, son don des paroles avait laissé présagé à Thot qu'il pourrait envisager de l'utiliser dans la lecture et l'écriture
Sa fainéantise ne serait alors que le témoin de son piètre sens pratique, mais au contraire une révélation de son imagination et de sa capacité intellectuelle...

Le prêtre répondit au pêcheur qu'il lui fallait écouter les Dieux, suivre leur bon vouloir et non les supplier. Les Dieux ne veulent pas être traités comme des esclaves à qui l'ont demande tel ou tel service, chaque chose qui se passe sur cette terre n'est que le fruit de leur bon vouloir. Il fallait que le pêcheur parte à la recherche de signes, d'indices que les Dieux pourraient lui transmettre.

C'est ainsi que le prêtre laissa partir le pêcheur qui s'était remis d'aplomb avec quelques provisions pour nourrir sa famille.

Le pêcheur s'en retourna chez lui, déçu que le prêtre n'ai pas pu davantage l'aider. Il était mentalement abattu. Mais le soir, alors qu'il s'apprêtait à se déshabiller, il trouva, dans les replis de son pagne, un morceau de papyrus froissé et très fortement abîmé par l'eau, certaines encres avaient coulées, mais les symboles étaient encore nettement visibles. Le pêcheur fût fort étonné d'avoir trouvé un objet aussi peu courant entre les mains d'une simple personne du peuple mais il était également épuisé et devait dormir, il espérait que les choses se montrent à lui sous une aube nouvelle et plus joyeuse le lendemain.

Il fût réveillé par la lumière du soleil qui filtrait à travers sa fenêtre. Il avait totalement oublié le papyrus jusqu'à ce qu'il le retrouve là où il l'avait laissé la veille à côté de sa natte de couchage. Intrigué, il se mit à l'observer soigneusement. Mais, plus il observait l'objet, plus sa curiosité s'aiguisait ! Il voulait savoir à tout prix ce qui pouvait bien pouvoir être inscrit sur ce papyrus !

Ne pouvant plus attendre, c'est en prenant son petit-déjeuner des provisions qui lui restaient du prêtre que le pêcheur décida de retrouver le prêtre pour lui montrer le papyrus.

Lorsque le prêtre vit s'approcher le pêcheur, il su que c'était le bon moment de continuer dans la quête que le Dieu Thot lui avait indiqué en songe... Le pêcheur voulait donc savoir ce qui était inscrit sur ce papyrus. Sa curiosité devant l'écriture était plus grande que son souci à travailler la terre ou à pêcher le Nil...

Le prêtre aurait pu directement dire au pêcheur ce qu'il en était du contenu de ce papyrus ; cependant, il en décida autrement. Il emmena le pêcheur dans son bureau et commença à lui expliquer le principe des symboles les plus familiers. A sa grande surprise, le pêcheur saisissait remarquablement vite le concept des symboles et réussi à deviner quelques mots qui étaient inscrits sur le papyrus.

Voyant un tel potentiel se révéler sous ses yeux, et son avis renforcé par le songe, le prêtre se décida de faire tout ce qui était en son pouvoir pour faire accepter ce pêcheur sur les bancs de l'école des scribes, chose inconcevable à l'époque, étant donné l'origine sociale du pêcheur !

Le pêcheur remercia grandement le prêtre qui lui avait fait part de sa proposition de l'accepter dans l'école, seulement... il lui fallait convaincre ses supérieurs.

Ne voyant pas de solution immédiate au problème, le pêcheur dû s'en revenir chez lui, mais il avait réussi à ramener à manger à sa famille en persuadant le prêtre. Le lendemain, le pêcheur avait déjà tout pensé à la façon dont le prêtre pouvait envisager de persuader ses supérieurs.


fenètre privée a écrit:
__________________________________________
Lotilia dit a Crousti (03:06): :@ :@ :@
Lotilia dit à Crousti (03:06): tu ne sais pas quoi???? :@
Crousti dit à Lotilia (03:07): ?
Lotilia dit à Crousti (03:07): maintenant c'est moi qui me fait sermonner par MA mère qui veut que j'aille au lit!!! :@ :@
Crousti dit à Lotilia (03:07): Very Happy
Lotilia dit à (03:07): pff
Lotilia dit à (03:07): bon..
_________________________________________

Lotilia dit à (03:10): je suis dsl...
toto dit à (03:10): sé fini
Lotilia dit à (03:10): ben..
toto dit à (03:10): ???
Crousti dit (03:10): fini pour aujourd'hui
Lotilia dit à (03:10): je me suis faite trop emportée par mon histoire moi..
toto dit à (03:10): hein
Lotilia dit à (03:10): il est trop tard...
Lotilia dit à (03:10): ben je la fait durer durer durer..
Lotilia dit à (03:11): ah mais ça!
toto dit à (03:11): :|
Lotilia dit à (03:11): avec de l'imagination on peut faire durer une histoire jusqu'à l'infini!
Lotilia dit à (03:11): bon, globalement la fin de l'histoire vite fait alors



Lotilia dit à (03:12):
Le prêtre fini par convaincre avec l'aide des conseils persuasifs du pêcheur de lui faire une place parmi les bancs de l'école et c'est ainsi qu'il pu gagner sa vie beaucoup mieux qu'auparavant, il n'est jamais devenu un grand prêtre mais il a fait son service dans le temple local.

la morale de l'histoire...

c'est qu'il faut trouver sa voie et pour trouver sa voie...il faut dormir car la nuit porte conseil

toto dit à (03:15): haha


Et voilà, 03h15 du matin, tout le monde va se coucher après ce moment magique. Le temps c'est arrêté à la taverne. Et c'est des moments comme j'espère en voir beaucoup d'autres.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nephertipeu
Diplômé de Mé et Doum
avatar

Nombre de messages : 556
Date d'inscription : 31/08/2008

MessageSujet: Re: La conteuse d'à coté   Sam 6 Sep 2008 - 16:43

beau, émouvant et drole.....lotilia bravo, et merci crousti pour ce récit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marie59
Dream Team
avatar

Nombre de messages : 1310
Date d'inscription : 02/02/2008

MessageSujet: Re: La conteuse d'à coté   Dim 7 Sep 2008 - 15:24

Un pur instant de tendresse

Merci Lotilia,
Bonne nuit toto :dodo

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FcM
Dream Team
avatar

Nombre de messages : 729
Date d'inscription : 03/02/2008

MessageSujet: Re: La conteuse d'à coté   Dim 14 Sep 2008 - 18:17

ben moi je me suis pas endormi et j'ai vraiment envie de connaitre la suite de l'histoire mais si c'est indéfiniment!

Quel moment ca a dû être !

lol!

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nanoubis
Diplômé de Mé
avatar

Nombre de messages : 856
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 49
Localisation : MEIDOUM (Agde. fr)

MessageSujet: Re: La conteuse d'à coté   Mer 5 Aoû 2009 - 15:04

Merci Crousti je n'était pas encore passée par la !!! tete/mur quel erreur

qu'elle belle histoire Sad Sad Laughing flower BRAVO Lotilia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La conteuse d'à coté   

Revenir en haut Aller en bas
 
La conteuse d'à coté
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le rp coté horde
» Projet de guilde Rp pvp coté Horde.
» comment allé sur la piste au sud a coté de l'aéroport ????
» Course de Brest à CUBA (Arrivée du coté mer des caraïbes) en trimaran_rwc
» L'arlequin du Dieu Moqueur danse a vos coté...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MEIDOUM EGYPTIS :: LA VIE DE LA CITE :: -
Sauter vers: